Le processus de manifestation #2 : sais-tu où tu vas ?

Le processus de manifestation #2 : sais-tu où tu vas ?

Je ne compte plus le nombre d’auteurs, de mentors et de coachs qui nous expliquent combien il est crucial de définir ses objectifs pour créer la vie que l’on souhaite vraiment.

Et ce n’est pas que dans le domaine du business, c’est tout aussi vrai quand on parle d’épanouissement personnel.

C’est vrai, comment avoir une vie satisfaisante si on ne sait même pas ce que l’on veut ??

À une époque, le mot « objectif » était pour moi un gros mot. Il me mettait une pression de dingue, j’avais l’impression qu’il m’enfermait et que si je m’en définissais, cela m’empêcherait de m’ouvrir aux opportunités de la vie.

L’amoureuse du processus de la vie que je suis préférait se laisser porter au gré du vent. Et c’est bien cela le problème, sans m’en rendre compte je laissais ma vie se dérouler au gré du vent, et finalement malgré moi.

Je vivais sans destination définie, sans autre but que de vivre librement la vie que je choisissais à chacun instant. Le truc c’est que quand tu fais ça, tu vas bien, mais tu ne vas nulle part. Et tu n’atteins JAMAIS tes véritables rêves, vu que tu ne les as même pas conscientisés.

À cette même époque, je disais aussi que je n’avais pas de rêve. Peut-être est-ce ton cas aujourd’hui ? Et je te comprends, car ce mot peut paraître trop fort. Mais tu n’es pas obligé(e) d’avoir de grands rêves.

Par contre, des buts, des envies, des projets d’âme, tout le monde en a ! Sinon tu ne serais pas un humain sur terre. On ne vient pas sur terre pour rien. Il suffit juste de prendre le temps de s’arrêter et d’y réfléchir, afin de les apporter à sa conscience.

Tes buts, tes envies, tes valeurs, c’est ça ton cap. Depuis que j’ai un cap, je continue de vivre en épousant le processus de la vie, mais la différence ÉNORME c’est que maintenant, tout va dans le même sens.

Je suis redevenue le maître de mon navire. Il ne dérive plus à vau-l’eau comme avant. Et contrairement à mes anciennes croyances, cela me donne une liberté immense, vu que je ne laisse plus les événements et les autres décider pour moi, que je ne fais plus mes choix par défaut mais en conscience.

Définir ses buts, c’est se saisir de son pouvoir personnel et se donner les moyens de créer sa vie selon ses propres règles. Définir ses buts, cela apporte les opportunités, les rencontres et les solutions 100% en phase avec ce que l’on veut.

Tu sais, en ce moment, je lis « l’Effet Cumulé » de Darren Hardy. Et comme par hasard, voici ce que j’y lis et que j’ai très envie de te partager.

Tout d’abord il y a cette citation d’un de ses mentors, Paul J. Meyer :

« Si vous ne réalisez pas les progrès que vous voudriez réaliser, et dont vous êtes capable, c’est simplement parce que vous n’avez pas clairement défini but. »

Et puis ceci :

« Lorsque vous définissez vos objectifs, vous donnez à votre cerveau de nouveaux éléments à chercher et sur lesquels se concentrer. Comme si vous munissiez votre esprit d’une nouvelle paire d’yeux lui permettant de voir tous les gens et toutes les circonstances, les conversations, les ressources, les idées et la créativité qui vous entourent. Muni de cette nouvelle perspective (interne) sur les choses, votre esprit se met alors à faire coïncider le monde extérieur avec ce que vous souhaitez le plus à l’intérieur, c’est-à-dire avec vos objectifs. C’est aussi simple que cela. Une fois que vous avez clairement défini vos objectifs, la façon dont vous envisagez le monde et attirez dans votre vie de nouvelles idées, de nouvelles personnes et de nouvelles opportunités change du tout au tout. »

Autrement dit, définir ses objectifs, c’est s’aligner avec sa vie idéale, et bien plus encore, c’est entrer dans le processus de se reconnecter à ses projets d’âme.

Définir sa vie idéale et ses objectifs, c’est le tout premier travail que je fais faire à mes coachés du programme « J’ose ma mission professionnelle ». Pour donner le cap, pour se mettre en phase avec ses projets d’âme et permettre ensuite de faire émerger le projet d’entreprise qui leur colle à la peau.

As-tu envie toi aussi de te rappeler ce pour quoi tu es fait(e) et ce que tu es venu(e) accomplir ici sur terre ?

N’hésite pas à me partager ton avis et tes questionnements sur cette question des objectifs, je serai ravie de te lire !

With Love,

Cécile

Tu aimes cet article ? Partage-le ! Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Fermer le menu