4 conseils pour t’éviter de passer à côté de ta vie

4 conseils pour t’éviter de passer à côté de ta vie

Je vois tellement de gens paralysés par la peur de se tromper, de mal faire, d’être vus et jugés, de « tout perdre », qu’ils sont carrément en train de passer à côté de leur vie.

Ces gens sont littéralement en train de rater leur vie, sous mes yeux.

Pourquoi ? Parce qu’ils préfèrent rester malheureux dans une situation qu’ils connaissent, plutôt que de faire ce qu’il faut pour réaliser leurs rêves, ce qui suppose d’aller vers un destin inconnu.

Oui, je respecte leur choix, mais en tant que coach, si tu savais comme c’est frustrant, car je vois tout le potentiel auquel ils ont accès et qu’ils n’utilisent pas.

Je sais aussi vers quoi je peux les amener, mais la seule chose en mon pouvoir est de leur tendre la main, et de respecter le libre arbitre de chacun.

Mais dis-moi, veux-tu être cette personne qui trouve plus facile de vivre dans l’échec plutôt que dans son accomplissement personnel ? Veux-tu être cette personne qui ne se choisit pas, qui continue de fermer les yeux sur son potentiel unique et sur sa capacité à créer sa vie ?

À vrai dire, le seul moyen de savoir ce qui est possible pour toi, c’est de réserver un appel gratuit avec moi.

Et tu sais, il suffit de pas grand-chose pour oser franchir ce pas. Il suffit d’un choix, un seul choix : vouloir sincèrement et profondément être heureux. Un simple choix.

Une chose est sûre : rester dans sa souffrance n’amène jamais vers le bonheur (qui n’arrive JAMAIS par l’opération du Saint Esprit).

Le malheur est un choix, comme le bonheur est un choix. Tant que c’est inconscient, je suis d’accord qu’il est difficile de s’imaginer qu’on peut changer quelque chose à sa situation. Mais quand la personne choisit consciemment de rester dans son mal-être, alors là, pour tout te dire, cela me met très en colère.

Ô, je n’ai jamais crié sur personne ! Mais dans mes coachings, je n’hésite pas à mettre les personnes face à leur réalité. Cela peut secouer fort parfois, mais c’est le premier pas pour une réelle transformation.

Mon job n’est pas de t’entretenir dans tes mensonges et tes fuites. Non, mon job c’est de te reconnecter à tes vrais projets d’âme. Cela peut paraître rude parfois, mais ce n’est pas te rendre service que te caresser dans le sens du poil.

J’ai enfin accepté ceci : assumer que mon rôle parfois est de dire des choses qui ne font pas plaisir à entendre. Les personnes qui ont accepté de les entendre, ces choses, me remercient toujours de l’avoir fait. Car elles ont positivement changé leur vie.

Accepter de ne pas être aimée, voilà un des enseignements que j’ai appris ces dernières semaines. Le métier de coach ne consiste pas à être aimé de tous, mais à aider à se transformer les personnes qui sont prêtes à faire les changements nécessaires dans leur vie ou dans leur job pour atteindre leurs objectifs.

>>> Mais revenons à mon idée de passer à côté de sa vie. <<<

Plus tu es dans l’inaction, plus tu restes figé sur place. Moins tu es en mouvement, moins tu es en mesure d’avancer (en fait, tu recules même).

C’est ainsi que certaines personnes se réveillent à 70 ans dans leur maison (de retraite ou pas) et réalisent qu’ils ont passé une bonne partie de leur vie à faire ce que l’on attendait d’eux, dans l’espoir d’être acceptées.

Bien sûr, vouloir faire ce que tu veux pour toi, n’arrivera JAMAIS si tu laisses l’avis des autres avoir de l’importance. C’est garanti.

Pour être libre, tu dois te libérer de tes propres chaînes que tu t’es toi-même créées.

Et comme pour moi, accepter de déplaire.

Si tu désires bâtir une entreprise, quelle qu’elle soit, fais-le !
Par contre, si tu veux mettre toutes les chances de réussite de ton côté, laisse-moi te donner ces quelques conseils :

📌 Conseil N°1 : Définis tes objectifs de vie, ta vie idéale
Bien souvent, ce qui fait que nous n’obtenons pas ce que nous voulons, que nous demeurons insatisfaits de notre vie, c’est que nous ne connaissons pas nos vrais désirs. Nous ne savons même pas ce que nous voulons et nous ne donnons pas d’objectif à notre vie. Alors nous errons, nous prenons une voie, puis une autre voie, nous trouvons des satisfactions momentanées, mais rien qui ne nous épanouisse durablement. Définir tes objectifs est la base pour que la vie mette sur ton chemin les meilleures opportunités pour parvenir à tes fins.

📌 Conseil N°2 : Concentre-toi sur ÊTRE avant de faire
C’est un des meilleurs conseils que je puisse te donner avant de te lancer en entreprise ou même pendant que tu es en lancement. C’est temps-ci, de plus en plus de coachs parlent de de l’importance du mindset de l’entrepreneur. Ces gens ont tout à fait raison, et ce n’est pas pour rien que tout le monde commence à mettre l’accent dessus. Alors ne prends pas ces conseils à la légère et commence par être la personne qui te permettra de générer le succès que tu désires, en prenant soin de te départir de tout ce qui est limitant et toxique dans ta vie. Depuis que je t’écris, je t’ai donné de nombreuses clés à ce sujet, n’hésite pas à les (re)lire si nécessaire.

📌 Conseil N°3 : Trouve LE problème que tu as envie de résoudre et les clients que tu as envie d’aider
Une fois que tu es mentalement prête à créer la vie qui te revient, c’est le moment de t’attarder à un travail de la plus haute importance : déterminer le problème que TU SOUHAITES résoudre, autrement dit la contribution que tu veux apporter au monde. En effet, si tu veux te distinguer sur ton marché, même si tu as la même offre ou le même produit à vendre, tu dois déterminer dans quoi tu vas exceller à offrir une expérience hors norme à ta clientèle idéale. Donc, bien évidemment déterminer le problème que tu veux résoudre va de pair avec déterminer le profil de ton client idéal.

📌 Conseil N°4 : Accepte de faire des erreurs !
On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs !! James Dyson, le créateur du fameux aspirateur, a créé 5127 prototypes, avant de trouver le bon ! Et cela lui a pris 15 ans !
Je ne te dis pas cela pour te décourager, ni même pour te dire qu’il te faudra attendre autant de temps pour réussir, mais pour te montrer qu’avec une vision et une persévérance fortes, il te sera possible d’accomplir tes plus grands rêves ! La réussite est promise à ceux qui ont confiance en leur vision et qui acceptent de tester des choses pour trouver la formule magique.

J’ai d’ailleurs appris que plus tu es prêt à te tromper RAPIDEMENT et SOUVENT, plus vite tu avances et tu réussis ce que tu entreprends. Car plus tu te trompes, plus tu apprends, plus tu essaies d’autres choses, et plus tu vas tomber sur la bonne solution rapidement.

C’est pour cela que dans mes accompagnements, je n’attends pas que mes coachés aient défini leurs prestations idéales pour commencer à vendre. Je les envoie le plus vite possible « au charbon » pour se tester et tester leurs offres. Pour valider / rectifier le tir / corriger le plus vite possible.

Maintenant, beaucoup d’entre nous avons peur de ce que les gens vont penser de nous à essayer plein de choses, changer d’idées, réessayer à nouveau. Nous avons peur de perdre des clients, de perdre notre crédibilité.

Laisse-moi te dire que si tu entretiens encore ce genre de pensées, c’est que tu laisses encore et toujours ton pouvoir dans les mains des autres.

Je peux t’affirmer une chose, c’est que c’est en t’améliorant sans cesse et en améliorant ton expérience que tu tireras le plus de satisfaction et de réussite. Jamais dans l’attentisme, jamais dans l’immobilisme.

La réussite vient en agissant, pas en méditant ou en priant … Mais ça c’est un autre sujet que je ne vais pas développer maintenant, car j’ai déjà été très bavarde.

Alors maintenant que je t’ai donné mes 4 principaux conseils, dis-moi, lequel te parle le plus ?

With love,

Cécile

P.s. Ces quatre conseils ne s’appliquent pas en un claquement de doigts, et je peux te dire que si je ne m’étais pas fait accompagnée pour les explorer, j’en serais encore à galérer sérieusement, je pense même que j’aurais abandonné vu la difficulté de la tâche et les crises d’ego que j’ai traversées. Mais crois-moi, ça vaut le coup ! Donc tout ça pour dire que tu n’as pas besoin de faire tout ce travail seul(e), tu peux engager un coach, un mentor, quelqu’un pour t’aider, car même si tu es bon(ne) en introspection, ce ne sera pas suffisant pour vraiment te préparer. C’est d’ailleurs pour cela que ma porte t’est toujours ouverte pour un rdv diagnostic gratuit : https://calendly.com/ceciledouay/seance-strategique

Tu aimes cet article ? Partage-le ! Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Fermer le menu