As-tu démissionné de toi-même ?

As-tu démissionné de toi-même ?

Quand tu t’engages sur le chemin à la rencontre de toi-même, eh bien parfois ça pique fort.

Sur le moment ça fait pas du bien, mais après que c’est boooooon !!!

Pourquoi ?

Parce que regarder ton caca qui pue tous tes manquements, les fois où tu agis mal, les fois où tu n’agis pas, tous tes mouvements de l’ego) est la seule façon de t’en débarrasser et donc de te rapprocher de ta véritable nature.

Il n’y a pas de raccourci, pas d’esquive possible. Tout le monde passe par là, moi y compris.

Je t’assure que je suis passée par des périodes pas glorieuses comme : me trouver minable, me sentir piteuse, avoir l’impression d’être pressurisée dans une machine à 12000 tours/min., me dégoûter moi-même …

Ce n’est qu’en acceptant de vivre ces moments qui font très mal que j’ai pu me libérer de ce qui puait, car je te jure qu’une fois que je l’ai senti, je n’en avais plus du tout envie !!!

Quand tu échoues, quand tu te déçois, quand tu te vautres, ressens ça très fort dans tes tripes. Car plus tu te sens mal, moins tu auras envie de réitérer la même erreur.

Promis !

C’est comme l’autre jour, où j’ai rien branlé de toute ma journée. Je n’ai pas été foutue de me lancer dans quoi que ce soit. J’ai papillonné, et je n’ai absolument rien fait de ce que j’avais prévu dans mon planning, et qu’à la base j’avais envie de faire.

Et tu sais quoi ?

Au moment de me coucher, j’étais vraiment, mais alors vraiment pas fière de moi. J’étais tellement mal !

Et tu sais quoi ?

Je me suis jurée que le lendemain, je ne revivrais ça pour rien au monde. Et le lendemain, je ne me suis rien laissé passer. J’ai maximisé mon temps et réalisé toutes mes tâches.

Et toi, est-ce qu’il t’arrive de fuir ce que tu as envie de faire ?

Et depuis combien de temps ?

Depuis quand ne fais-tu pas ce qui te fait frétiller le ventre, au point même de le museler pour ne plus l’entendre ?

Il se peut même que tu n’aies pas conscience que tu es en train de fuir ce que tout ton être veut.

Est-ce qu’il t’arrive de te trouver 36 000 occupations pour ne pas faire CETTE chose que tu veux plus que tout ?

Ou t’arrive-t-il de dire « oh ben non ça c’est pas pour moi », alors qu’en fait tu brûles d’envie de le faire ?

Ou bien crèves-tu de jalousie pour cette personne qui a lancé son business et qui cartonne, au point même qu’elle t’insupporte ?

Si c’est ton cas, tu peux être sûr(e) que tu es atteint(e) de cette maladie de ne pas réaliser tes projets d’âme. Cette maladie qui consiste à t’abandonner toi-même, cette maladie où tu as démissionné de toi-même.

Plus tu fais d’efforts pour éviter ce que tu as envie de faire, plus c’est le signe que c’est ce que tu DOIS faire pour te réaliser.

C’est bizarre la nature humaine, tu ne trouves pas ?

Personnellement, ça m’est arrivé pour des tas de choses ! Et maintenant c’est mon curseur : quand ma petite voix me dit : « ce truc là que tu meures d’envie de faire, ne le fais surtout pas », et bien … je le fais !

L’ego il est comme ça. Sa spécialité est de nous éloigner de tout ce qu’on DOIT faire pour nous accomplir. Et il connaît tous les stratagèmes pour parvenir à ses fins : les bonnes excuses, la bonne conscience, toutes ces autres priorités à faire, tous ces gens qui ont besoin de nous, la fatigue, et même la maladie ….

L’ego il s’en fout de notre épanouissement. Il nous aime tellement qu’il fait tout pour nous garder en vie et nous éviter les emmerdements (l’échec, la réussite, le jugement des autres, la souffrance …).

Je ne te croirais pas si tu me dis que tout ça t’est étranger !

La véritable question est : veux-tu continuer à écouter ton bla-bla intérieur qui t’empêche d’aller vers la réalisation de tes rêves ?

Veux-tu continuer à te mentir et à faire taire cette petite voix qui te crie de lancer ton projet d’entreprise ?

J’aimerais que tu me donnes ta réponse, en toute honnêteté.

Je n’ai pas de jugement à émettre, c’est ton libre arbitre. Seulement, sache que la vie se construit à travers une succession de choix.

Et toi, quel est ton choix ?

Avec Amour,

Cécile

PS : si tu choisis de te lancer dans ton projet d’entreprise, je te propose un RDV entièrement gratuit pour faire le point sur ce qui te manque pour atteindre tes objectifs et envisager si c’est le moment pour toi que je t’aide à oser ta mission professionnelle. Le lien pour prendre RDV avec moi : https://calendly.com/ceciledouay/seance-strategique

Tu aimes cet article ? Partage-le ! Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Fermer le menu