FAIRE pour ÊTRE (et pas l’inverse)

FAIRE pour ÊTRE (et pas l’inverse)

Es-tu plutôt du genre à fantasmer ta vie ou à vivre ta vie ? tintintin…. Ne réponds pas trop vite.

Dans la spiritualité et le développement personnel, on t’explique qu’il suffit d’être pour obtenir la vie de tes rêves. T’as réussi toi ? Vraiment, qu’as-tu obtenu en étant ?

Perso, je n’ai jamais compris comment être me permettrait de créer la vie dont je rêve.

Pourtant j’ai essayé. J’ai été sage, généreuse, compréhensive, tolérante, gentille, souriante, enthousiaste, joyeuse, bienveillante, patiente, honnête, attentionnée, à l’écoute, ambitieuse, courageuse, impliquée, compétente, serviable (une vraie sainte quoi !).

Mais la réalité, c’est je n’ai toujours pas la maison de mes rêves en Bretagne !!! C’est con hein. Et ne me sors pas que c’est un faux désir, un besoin matériel, tout ça…

Autre question : comment le simple fait d’être m’aide-t-il à montrer qui je suis ?

Tout ce que je crois a priori être (de valeureux évidemment !) ne peut se manifester, s’éprouver, qu’à travers mes actions réelles, ma vie réelle. Ce que je suis ne peut que se révéler à travers ce que je fais.

Le seul moment où je peux me contenter d’être, c’est en méditation – ou après ma mort.

Sur terre, mon être ne peut que s’exprimer à travers mes actions. Sans rien faire, je ne peux pas dévoiler qui je suis.

Dans la vie réelle, ce n’est qu’à travers mes relations et mes actions que je suis. C’est à travers elles que je me mets à l’épreuve, que je fais grandir mon être. Ou au contraire, que je le nie, l’efface, le dévoies.

Et toi, quels sont tes a priori sur ton être ? Penses-tu être humble ? Honnête ? Aimant(e) ? Et dans les faits, l’es-tu vraiment ? A quel degré ? De manière excessive ? Néfaste ? Bonne ? Juste ?

C’est à travers ce que je vis que je peux expérimenter ce que je suis vraiment. Et peut-être m’apercevoir que je ne le suis pas, ou que veux ÊTRE autrement.

Nous avons choisi cette vie terrestre pour vivre des expériences, pour nous révéler à nous-même, apprendre, réaliser, accomplir, évoluer…

Si je veux être une personne qui aide les autres ou une personne inspirante, je dois passer par le faire, le dire, l’écrire.

Sinon je reste dans le fantasme d’être une personne aidante ou inspirante. Et je peux passer ma vie à rêver d’être ou à rêver … de ma maison idéale en Bretagne !

Si je ne mets pas cela dans la matière, cela reste un fantasme. Une simple intention. Ce ne sera jamais la réalité. Je ne pourrai même pas vérifier que je suis réellement ce que je prétends être, ni le devenir pour de vrai.

ETRE ne peut ÊTRE que dans le FAIRE.

Honore ton humanité, révèle ton être dans tes actions ! FAIS pour ÊTRE.

Et rappelle toi, tu peux ÊTRE ce que tu veux, ce qui te chante ! (Mère Teresa, Gandi, la Pape, Hitler…). Mais pour l’ÊTRE tu dois le FAIRE.

#jusdoit #néen17àleidenstadt

Cécile

Tu aimes cet article ? Partage-le ! Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Fermer le menu