TU AS PEUR ? ALORS SAUTE !

TU AS PEUR ? ALORS SAUTE !

Que fais-tu de ta peur quand tu as peur ?

Celle qui t’empêche de passer à l’action, d’appeler une certaine personne, de quitter ton emploi qui te bouffe, de monter ta boîte.

Laisses-tu cette peur te paralyser, te scotcher sur place ? Est-ce que tu laisses cette peur te contrôler et t’empêcher de vivre ta « putain de vie » (expression empruntée et pas bisounours je te l’accorde, qui a le mérite de connecter direct à la puissance) ?

Le truc à comprendre c’est que ta peur, elle provient de croyances et de mécanismes de protection que ton ego a fabriqué par amour pour toi à un moment donné de ton existence où cela t’a sauvé la peau.

C’est ce moment où tu t’es dit que pour continuer à être aimé(e) il valait mieux pour ton matricule de ne pas trop briller ou de ne pas parler trop fort.

Et puis tu t’es construit(e) avec ça, inconsciemment, avec tes croyances, tes fausses idées sur comment tu dois être toi, comment tu dois te comporter pour être aimé(e).

Sauf qu’aujourd’hui tout cela n’est plus bon pour toi. Ces croyances dont tu étais jusque-là persuadé(e) qu’elles t’aidaient à (sur)vivre, en fait elles te tuent à petit feu, elles te rendent malade, elles t’empêchent d’écouter ton âme et tes vrais désirs.

Tu sais quoi ? Si tu as peur, alors c’est ce que tu dois faire. C’est dingue, non ? C’est parfaitement contre-intuitif, mais c’est ça le rôle de tes peurs.

Si tu as peur vas-y, c’est que c’est le bon endroit pour toi.

J’ai des exemples si tu veux.

La dernière fois que j’ai eu peur, c’est quand je suis allée au stage feu sacré le mois dernier. La méthode proposée dans ce stage était la danse et pourtant je suis une danseuse !

Mais en allant dans ce stage dont le but est de se reconnecter à son énergie de vie primitive, eh bien j’avais peur que mon corps explose. Insensé ? Oui ! Mais ma vraie peur était en fait de me reconnecter à ma partie animale.

Alors quand j’ai vu que j’avais peur de ce stage :

1) j’ai décidé de m’y inscrire

2) je me suis offert le cadeau de me réconcilier avec ma sensualité et de dézinguer au passage des mécanismes inconscients de merde

3) j’en redemande, car un seul jour de stage, cela ne m’a pas suffi. Dès que je peux je me paye un stage de trois jours.

Un autre exemple ?

Celui de ma cliente que j’accompagne sur son positionnement. Elle est à son compte depuis longtemps déjà, reconnue dans son activité, mais elle buguait sur le choix de son positionnement, et plus précisément de l’assumer.

Son envie viscérale est d’accompagner les femmes qui vivent difficilement la maternité, mais dès qu’elle devait faire les exercices que je lui proposais, qui supposaient d’aller dans cette voie, elle bloquait, sans cesse rattrapée par ses peurs.

Ce qui lui a permis de dépasser tout ça ? Cela a été de regarder en face son élan profond, ses croyances plutôt que de refouler tout ça. Ensemble on est allé voir ses peurs, je lui ai proposé une technique pour avancer.

Résultat, elle m’a renvoyé cette semaine un super document où son positionnement est clair, ses offres et sa cliente idéale aussi. J’ai été subjuguée par son travail, si précis et si vibrant à travers ses mots.

Tout cela montre que quand on met le focus sur ce qu’on veut créer dans sa vie plutôt que sur ses blocages, alors le joyau apparaît.

Cette technique, tu peux aussi l’utiliser. Quand tu vois tes peurs rappliquer au grand galop, surtout ne les refoule pas, laisse-les t’envahir, te traverser. Si après ça elles continuent de squatter, souris à tes peurs, regarde-les avec amour et demande-leur de se décaler à côté de toi.

Remercie-les d’être là, parle-leur gentiment – souviens-toi, à la base elles sont là pour te protéger – et place-les à côté de toi.

Puis fais ce que tu as à faire pour vibrer ta vie.

Cécile

Tu aimes cet article ? Partage-le ! Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Fermer le menu